Les organisateurs de la rencontre de Saint-Haon-le-Châtel soutiennent les maires des Bouches du Rhône

Monsieur Georges Cristiani , maire de Mimet

Porte parole de l’Union des maires des Bouches-du-Rhône

Monsieur le Maire, cher collègue,

Le 6 avril dernier, 90 élus de toutes tendances politiques et de 24 départements se sont réunis à Saint-Haon-le-Châtel (Loire), commune d’où était parti le mouvement de démission de 178 élus contre l’intégration forcée de 20 de leurs communes dans la communauté d’agglomération Roannaise.

En conclusion de leur discussion, ils décidaient de demander audience au président de la République pour qu’il rétablisse le droit des communes de s’associer ou de se dissocier librement dans le cadre d’une intercommunalité choisie et responsable.

Nous venons d’apprendre que vous aviez communiqué cette demande d’audience aux collègues des Bouches-du-Rhône, les appelant à la soutenir, et nous vous en remercions. Vous trouverez ci-joint la signature de 600 collègues soutenant à ce jour cette démarche.

Nous vous proposons de vous contacter pour organiser ensemble cette délégation au président de la République que nous envisageons de mettre en œuvre début septembre.

Nous avons pris connaissance par la presse de votre lettre ouverte aux députés (*).

Nous partageons votre démarche car, comme vous, « nous contestons une loi d’exception contraire à l’intérêt des habitants de nos territoires, se traduisant indubitablement par la diminution des ressources communales, l’augmentation des impôts et la réduction des services à nos administrés. »

Vous avez raison de revendiquer, comme la majorité des collègues de notre pays, de « pouvoir décider des priorités locales sans dépendre d’une gouvernance » échappant à nos communes et à leur libre coopération.

Comme vous, « nous refusons le triple déni de démocratie de justice et d’égalité républicaine que le gouvernement entend imposer en fondant les intercommunalités existantes dans une mégapole surdimensionnée, hyper-centralisée, coûteuse, technocratique et finalement inefficace .» (*)

C’est pourquoi nous soutenons la manifestation que vous organisez à la préfecture des Bouches-du- Rhône le 10 juillet prochain contre la dissolution de vos 8 communautés de communes et de vos 109 communes dans la métropole Marseille-Provence-Côte d’Azur, et pour défendre votre projet de coopération intercommunale, libre et responsable.

Soyez assuré, Monsieur le Maire et cher collègue, de nos sentiments républicains les meilleurs.

Le 6 juillet 2013

Pour les initiateurs de la rencontre de Saint-Haon-le-Châtel :

Jean Bartholin, conseiller général de la Loire, conseiller municipal de Saint-Haon-le-Châtel

Bernard Jayol, conseiller général de la Loire, conseiller municipal de Riorges

Gérard Schivardi, maire de Mailhac (Aude)

(*) Nous avons mis en ligne sur notre site https://democratiecommunes.wordpress.com votre lettre aux députés, et nous la communiquerons aux 500 collègues ayant signé notre projet de loi visant à rétablir la libre coopération intercommunale.

Publicités

1 commentaire

Classé dans démocratie

Une réponse à “Les organisateurs de la rencontre de Saint-Haon-le-Châtel soutiennent les maires des Bouches du Rhône

  1. Pingback: Contre la Métropole de Marseille, pour la liberté des communes : la résistance ne faiblit pas | Parti Ouvrier Indépendant